Pleine conscience

La météo intérieure

Chacun de mes ateliers commence par un temps de recentrage pendant lequel j’invite les participants à fermer les yeux et à venir porter leur attention sur leurs sensations, puis leurs émotions et, enfin, leurs pensées. L’occasion, durant quelques minutes, de faire une pause et de venir observer ce qu’on ressent à l’intérieur de soi.

Les pratiquants peuvent ensuite s’ils le souhaitent partager avec le reste du groupe leurs constats, prises de conscience, etc.

J’appelle le fait de mettre des mots sur cette expérience “la météo intérieure”. Certains jours, le ciel sera dégagé et lumineux ☀️ tandis que d’autres fois, il laissera place à un épais brouillard ou à une tempête qui emporte tout sur son passage 🌪️

Si elle peut sembler anodine, cette courte pratique s’avère en fait très précieuse. Lorsque vous n’avez pas le temps de vous installer pour une longue méditation, elle vous permet quand même de faire un break, de revenir à vous et d’observer votre état intérieur à un moment donné. Et plus vous vous entraînez à préciser ce que vous ressentez, plus vous êtes connecté à vous-même et à vos besoins en temps réel. Les émotions qui déboulent sans crier gare en vous submergeant complètement se font ainsi de plus en plus rares dans vos journées car vous les identifiez davantage en amont.

La bonne nouvelle, c’est que quelques minutes de recentrage suffisent pour ressentir ces bienfaits. Alors, vous testez quand ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram
YouTube
YouTube
LinkedIn
LinkedIn
Share