Non classé

Comment introduire la pleine conscience dans sa vie ?

La simple perspective de vous asseoir plus de cinq minutes sur un coussin de méditation vous effraie ? Pas de panique ! Si la méditation constitue un excellent moyen d’introduire la pleine conscience dans votre vie, de nombreuses actions quotidiennes peuvent aussi vous fournir l’occasion d’exercer votre qualité de présence.

Faire des pauses au cours de la journée

Cela fait des heures que vous êtes absorbé par la même tâche ? Vous concentrer devient de plus en plus difficile ? Il est temps de lâcher ce que vous êtes en train de faire pour vous recentrer sur vous-même. Si vous le pouvez, changez de pièce ou, encore mieux, sortez prendre l’air quelques instants. Reconnectez-vous à votre respiration, à vos sensations corporelles et à vos émotions. Que ressentez-vous en ce moment précis ? Votre respiration est-elle régulière, rapide, laborieuse ? Éprouvez-vous de la détente ou, au contraire, des douleurs ou des tensions ? Quelles émotions surgissent ? En observant régulièrement et sans jugement ces différents éléments, vous parviendrez au fil du temps à affiner votre perception, et à être davantage connecté à ce que vous vivez.

Manger et boire en pleine conscience

Ne vous est-il jamais arrivé d’avoir, à la fin d’un repas, l’impression d’avoir avalé tous les aliments machinalement, sans avoir été concentré ? Il en va souvent ainsi lorsqu’on mange devant son ordinateur pour pouvoir avancer sur un dossier urgent. Pourtant, boire une tasse de thé, déjeuner ou même déguster un carré de chocolat offrent de parfaites occasions de revenir au moment présent. Savourer lentement et dans le calme chaque gorgée ou chaque bouchée, en se concentrant sur la consistance et la saveur de la boisson ou des aliments, permet non seulement d’être davantage à l’écoute de ses sensations, mais aussi de ressentir plus de plaisir lors de la dégustation. Alors pensez à ralentir la prochaine fois que vous serez en train d’engloutir votre repas !

Exercer ses sens

Nous avons la chance d’être dotés de cinq sens complémentaires qui nous aident à appréhender au mieux notre environnement. Cependant, nous avons souvent tendance à sous-estimer leur importance : voir, sentir ou entendre deviennent ainsi des automatismes, auxquels nous ne prêtons que peu d’attention. Dommage, car rien de tel que faire travailler ses sens pour se retrouver propulsé dans l’instant présent ! Un trajet quotidien accompli machinalement peut ainsi se transformer en découverte : tout d’un coup, on prend conscience du paysage qui défile sous nos yeux, de la lumière qui l’éclaire, des sons plus ou moins proches… Et le ressenti peut varier d’un jour à l’autre, et même d’un instant à l’autre. Sans se laisser envahir par les pensées ou émotions susceptibles de surgir alors, mais en les regardant passer comme des nuages dans le ciel, tentons d’être plus attentifs à tout ce qui nous entoure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *